la pensée du jour: victime, sauveur, persécuteurs….

Jean-Marc Blanc qui animera le 06 juillet prochain, une journée unique sur la posture managériale(Pour plus d’information et inscriptions.cliquer ici), en partenariat avec le blog iderco, propose ci dessous ses réflexions pertinentes et acérées sur le management que lui inspire l’actualité.

Benzema et le Triangle Dramatique (ou le naufrage public de l’éthique de responsabilité)

Nous en connaissons tous, au travail ou dans la sphère privée…Ils sont reconnaissables (ils et elles), car cela ne va jamais: soit leur vie personnelle, dès potron minet, est entachée de malheurs soit leur journée professionnelle se déroule avec moult incidents ou altercations dont ils ne sont (jamais) responsables mais bien les destinataires….ce sont les Victimes.

Tout ce qu’ils font, part d’un bon sentiment (de leur point de vue) et il n’y a jamais malice. Leur langage, leur ton de voix, les expressions qu’ils choisissent (« je m’appelle Marie mais appelez moi la « petite » Marie » -véridique) les désignent immédiatement à leurs deux compagnons de triangle: les Persécuteurs et les Sauveurs.

Car la nature ayant horreur du vide, tout en en place pour le drame, le fameux triangle dramatique Victime-Sauveur-Persécuteur. Deux cas de figure, pour le moins: soit vous avez un triangle figé soit un triangle qui tourne:

Dans le triangle figé, les choses empirent: la Victime se plaint, le Sauveur lui donne des solutions, le Persécuteur est exaspéré….CAR…la Victime ignore les solutions du Sauveur, qui s’épuise à en rajouter ce qui agace encore plus le Persécuteur.

Dans le triangle en mouvement, le Sauveur donne des solutions à la Victime sous le regard agacé du Persécuteur….la Victime s’agace des solutions du Sauveur qui « ne comprend  décidément rien » (rien à sa vie, rien à l’organisation du travail, rien à ..etc)..la Victime devient alors Persécuteur sur ce pauvre Sauveur qui devient Victime et le Persécuteur n’a qu’à aller la consoler, devenant Sauveur à son tour…Bien entendu, ce scénario n’est pas le pire car il a le mérite d’être éphémère, circonstancié, même s’il se répète.

Car dans le scénario figé, le scénario de vie, la Victime évolue ainsi par choix. Même inconscient, il s’agit toutefois d’un choix, d’un réflexe de survie. La Victime n’a jamais appris à exister autrement. Enfant, cela l’a peut-être sauvée ou rapprochée (par exemple) d’un parent distant. Dans une fratrie d’excellence ou de combat, elle n’a peut-être eu que ce moyen pour ce trouver une place. Voire (et ceux qui connaissent la Psychogénéalogie ou sont jungien ne seront pas surpris) y sont prédestinés (j’ai mais longtemps à m’apercevoir -véridique- que la « petite » Marie précitée s’appelait Dolorès de son second prénom!!! Vouée aux douleurs dès avant sa naissance, quelle chance reste t’il?). Tout cela pour dire que, sans vrai travail de conscientisation, la Victime figée n’a aucun intérêt à changer! Mais au contraire, à reproduire ce qu’elles connaissent le mieux et qui les identifient fortement face aux autres.

J’ai récemment repéré une de ces Mater Dolorosa, qui ne peut s’empêcher de discrètement, mais avec assez d’insistance pour que cela soit remarqué, laisse dépasser de tout document qu’elle manipule les notes du prochain livre voire le livre précédent qu’elle a écrit sur son fils autiste… Cette identité la transcende et le handicap du fils (dont il a parfaitement l’air de le supporter) participe très fort de l’identité de la mère.

Alors, me direz-vous, que vient faire Benzema ici? Eh bien, le remède au Triangle Dramatique, c’est l’éthique de Responsabilité que tous les managers, chefs et patrons bienveillants appellent de leurs voeux. Et avec la position récente de Benzema sur ses affres avec la sélection de l’équipe de France, cette éthique s’est faite hara-kiri devant les jeunes fans de ces idoles faciles, vestales du Dieu Consommation.Ce que j’ai fait, mes actes, qui ont conduit à un regard moral, éthique, sur qui je suis dans un ensemble que je représente, le fruit et le résultat de mes actions, tout cela, je ne l’assume pas! Non! je suis une VICTIME. Du racisme, mais ici le prétexte n’a aucun objet de sens, il aurait pu être noir, jaune, végétarien, de droite ou de gauche, petit ou aux cheveux trop longs, il faut trouver un prétexte extérieur qui dédouane et, bien sur, un persécuteur, ici le sélectionneur devenu le raciste colonisateur (à un pauvre Deschamps qui n’en demandait pas tant) et bientôt, un sauveur,  Cantona. Regardez depuis combien le Triangle tourne, chacun devenant, avec des prises de parole multiples, à sont tour Persécuteur, Sauveur et Victime! Hollywoodien!

Tout cela serait juste pathétique si cela ne participait pas de l’effondrement de l’éthique de Responsabilité…Elle avait déja déserté le champ du Gouvernement du pays et de la politique, voila qu’elle s’incarne dans les médias! Et le pire ici, c’est que, relayé par ses Sauveurs, chacun y allant de son explication savante, c’est le pays entier qui est vilipendé: une France Persécutrice.

Sauf que c’est faux! Notre pays n’a jamais autant créé, imaginé, fouillé les idées. Les grands initiatives solidaires, citoyennes et éco-citoyennes, collaboratives et de partage (BLABLACAR, etc) sont françaises. Et ne nous trompons pas, si notre pays est quelquefois exclusif, ce n’est pas de l’Autre mais de ce que, dans ses convictions personnelles ou dans la culture qu’il veut voir reconnaître, l’Autre veut imposer contre, justement, l’esprit de liberté qui caractérise la France.

Au coeur des entreprises, malgré les conservatismes souvent syndicaux d’ailleurs, l’éthique de Responsabilité s’impose…Dans les initiatives de co-voiturage, etc la Responsabilité est là (je co-voiture, je suis responsable des passagers). Et voila que, plutôt que d’affronter ses démons, ses limites, sa veulerie, ses erreurs, ses magouilles éventuelles (?), un footballeur exécute l’éthique de Responsabilité en place publique.

Un énième mauvais exemple qui ne doit pas empêcher chefs, managers et patrons de continuer avec opiniâtreté à diffuser cette éthique voire à permettre à chacun de se l’approprier afin de devenir l’acteur essentiel de ce précieux et si volatile moment qui nous est donné: notre vie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :