En guise de vœux…

Afficher l'image d'origine

Le début de l’année est un temps propice pour faire une relecture de l’année écoulée.

De même que dans le grand âge la relecture de vie est un facteur de santé et d’apaisement, il est parfois indispensable de se poser pour faire le bilan. Le risque de se genre d’exercice, quand on est un peu trop lucide, c’est de donner trop de place aux difficultés et échecs traversés et d’oublier d’apprécier avec émerveillement et gratitude ce que la vie nous a apporté, les rencontres qui ont changés un quotidien, les solidarités inattendues, les surprises de la vie.

Afficher l'image d'origine

crédit image: Laccompagnement en fin de vie des personnes en U.S.L.D. Amaëlle LEGRAND Magali ROQUE Gérontopsychologues Pôle Personnes Agées CHR ORLEANS 2007.

En relisant l’activité du blog et notre activité d’accompagnement des professionnels et des personnes d’un certain âge , certains thèmes ont particulièrement été présents cette année. En début d’année, avec la présentation du travail d’Anouk Grevin, était évoqué la nécessité pour les équipes de recevoir des jugements de beauté, particulièrement quand il existe un décalage entre le travail réel et le travail prescrit.

En cette fin d’année, nous concluons avec la nécessité de l’émerveillement et de la gratitude dans le management, particulièrement quand les professionnels sont confrontés à un « travail  invisible » .

En ce début d’année 2017, je souhaiterais exprimer ma gratitude aux nombreux personnes rencontrées cette année.

Merci, à ces équipes accompagnées qui partagent régulièrement leurs joies, leurs difficultés, leurs conflits mais aussi leurs solidarités.

Merci aux iderco en formation à l’institut meslay, dont la qualité du travail et la remise en question dans l’éveil à une posture managériale est  source de gratitude. Merci de supporter votre serviteur, de l’aider à grandir, et de l’ouvrir à de nouvelles compétences.

Merci aux lecteurs de ce blog, aux échanges formels ou informels, par mail, par téléphone, lors de colloques, lors des salons « âge 3 » .

Merci enfin aux résidents des institutions, aux personnes dépendantes côtoyées, aux personnes accompagnées, qui, par leurs confidences et leur confiance me font avancer dans la compréhension de l’être humain et de moi même..

Pour terminer, une petite anecdote que j’ai envie de vous partager:

Une soignante nous disait récemment « moi quand on me dit  « tu torches toujours des vieux ? » je réponds « tu seras bien content d’avoir des gens comme moi  quand tu seras à leur place » ! En général, ça les mouche ! ».

Ce jour là, j’ai pris conscience de la violence que la soignante se faisait à elle même par sa réponse:   « tu te rend compte qu’avec ta réponse, tu te salis ? lui ai-je dit.

-Comment ça ?

– Ta réponse ne risque-t-elle finalement pas de conforter l’autre dans l’idée que ton métier est un sous métier . Tu crois vraiment que ce que tu fais c’est de torcher des vieux ?

– Bien évidemment que non… »

Elle m’a alors parlé de la beauté de son métier, des beaux échanges avec les résidents, de ce qu’elle apprenait de la vie à l’écoute des personnes âgées…

« en fait de compte, ce que tu vies c’est un privilège ?

-le privilège d’accompagner la fin de vie, de recevoir ce qui n’a parfois jamais été dit à personne, d’aider l’autre à vivre son « passage » en  étant un plus serein, le privilège de sécher des larmes ou de partager des rires… c’est ce qui fait que j’aime toujours mon boulot ! »

Pour cette nouvelle année, je vous souhaite amis lecteurs, au travers de votre quotidien avec ces professionnels qui donnent temps d’eux même, de pratiquer un management qui les aide à renforcer ou construire ce regard sur leur travail : qu’ils puissent considérer leur travail comme un privilège, envisager la beauté du travail en gérontologie, seul moyen de dépasser les difficultés et les contraintes toujours plus lourdes dans un secteur ou l’épuisement professionnel n’a jamais été aussi fort.

Bonne année 2017

Afficher l'image d'origine

 

Publicités

2 réflexions sur “En guise de vœux…

  1. Bonjour à toutes et à tous, bonjour Yves,
    Merci de ces bons vœux, merci de ce rappel sur le sens de ce métier, merci de cet exemple si frappant sur la violence faite aux soignants qui donne souvent bien plus que ce qu’il leur est demandé de donner. Bien trop souvent sans visibilité pour bien peu de gratitude exprimée. Je vous remercie Yves à vous et l’équipe de Meslay et tous les intervenants qui nous enrichissent. De ce blog qui donne des clefs de compréhension sur les enjeux du management. Merci à la formation IDERCO que vous portez et qui m’a fait envisager autrement le regard que je portais sur mon métier. Cela ne m’a pas changé, mais ce que je percevais intuitivement sans jamais le nommer, m’est apparu en le regardant sous un autre angle. Cette formation donne du sens aux raisons de notre présence et de nos missions dans un secteur sinistré à l’intérieur d’un milieu de souffrance. Vous avez mille fois raisons lorsque vous évoquez le fait de « s’émerveiller » et de ne voir la vie que sous le seul prisme des difficultés ou des contraintes. Ainsi, peut-être faut-il passer par des « préalables » pour apprécier et se réjouir de ce que donne la vie. Qui mieux qu’un clochard apprécie des draps propres ou un café chaud? Qui mieux qu’un soldat aime retrouver sa famille lorsque ses combats l’amènent loin de chez lui?…Merci donc, de cette confiance et de donner le sentiment à chacune et chacun que sa voix compte, que ce qu’il dit n’est pas forcément stupide. C’est vrai que pour aimer les autres, il faut savoir aussi s’aimer. Bonne Année 2017. Pacé Salute

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s